La tétine : Les bienfaits et les précautions à prendre

J’ai fait l’erreur d’acheter plusieurs tétines dites « physiologiques » avant la naissance de ma fille pensant qu’elle en aurait l’utilité et que ça l'aiderait à se rendormir seule. Finalement, elle n’a jamais accepté ni eu besoin d’une tétine. Elle les rejette toutes sauf celles de Twistshake, qu’elle ne téte pas vraiment d’ailleurs mais mordille. Pourtant aujourd’hui, 70% des enfants de moins de 3 ans ont adopté ce petit morceau de plastique, disponible immédiatement, remplaçant souvent le pouce ou le sein de la maman. Quels sont les bienfaits de la tétine sur l’enfant ? Quelles précautions sont à prendre ?


Bienfaits de la tétine sur l’enfant


Favorise l’auto-apaisement et l’endormissement

Le bébé né avec un réflexe de succion totalement instinctif et naturel qu’il développe durant la grossesse permettant de répondre au stress et aux différentes douleurs du quotidien. En suçant une tétine, l’enfant se calme seul, sans l’aide des parents car la succion lui permet de libérer des endorphines, l’hormone du plaisir, à la fois antidouleurs et euphorisantes. L’enfant se détend, ce qui favorise également l’endormissement lors des temps de sommeil.


Réduit le risque de mort subite du nourrisson

Des études ont révélé que lorsque bébé se retourne sur le ventre, la tétine crée un espace entre le lit et la bouche qui laisse passer l’air. Cela éviterait ainsi au nourrisson de s’étouffer.


Effet bénéfique sur les bébés prématurés

La succion non nutritive aide les bébés prématurés à développer leurs réflexes oraux encore immatures et leur permet de rentrer à la maison plus tôt. Ces bébés s’alimentent de manière autonome plus rapidement et améliorent sensiblement leur oralité.

Précautions à prendre avec la tétine


Eviter la dépendance de la tétine

Afin de protéger les dents et les mâchoires de votre enfant, il vaut mieux proposer à son enfant une tétine lorsque le besoin se fait réellement ressentir, en dernier recours, mais pas toute la journée. En effet, rares sont les tétines réellement ergonomiques : un corps étranger dans la bouche de l’enfant déforme les palais, les fosses nasales et favoriserait, à long terme, les otites et les obstructions nasales. La tétine et le pouce auraient un effet néfaste sur la mâchoire empêchant les deux mâchoires de se placer l’une sur l’autre et provoquant ainsi des déformations. C’est d’ailleurs pourquoi les orthophonistes et les dentistes déconseillent l’utilisation prolongée et régulière.


Sur le plan psychologique également, proposer une tétine immédiatement au moindre pleur, c’est proposer la solitude plutôt que le réconfort et l’écoute des parents. Peu à peu, l’enfant se réfugie derrière sa tétine et cela peut retarder la communication.

Utiliser la tétine une fois l’allaitement bien en place

La tétine, lorsqu’elle est proposée trop tôt, peut compromettre la réussite de l’allaitement au sein. Si, dès ses premiers jours, bébé tète la tétine plutôt que le sein, la production de lait sera freinée car la fréquence de succion influence la sécrétion lactée. Cela risque de mettre en péril de l’allaitement.


Nettoyer souvent la tétine

Afin d’éviter aux germes et bactéries de se loger dans la bouche de votre enfant, il n’est pas utile de stériliser sa tétine constamment mais pensez à la rincer régulièrement car elle a tendance à trainer partout. L’attache-tétine permet de diminuer le risque de se trainer au sol ou de rouler sous les meubles.


Les tétines @twistshake sont conçues sans BPA (perturbateur endocrinien), BPS et BPF.

Bénéficiez de -55% de réduction avec le code FIRDAWSNOUR55 sur l’ensemble du site Twistshake


Et vous, votre enfant utilise-t-il une tétine ? Pour quelles raisons ?



0 commentaire