Le projet de naissance : Un accouchement au plus près de vos souhaits

Un projet de naissance a pour but d’ouvrir le dialogue avec le personnel soignant autour de la naissance de votre bébé. Il doit exprimer vos envies, vos souhaits, vos besoins et vos choix pour le jour de l’accouchement et les suites de couche immédiates. Il est important d’engager cette concertation assez tôt avec l’équipe médicale, dès l’inscription en maternité ou en filière physiologique, afin de vous faire une idée de ce qui est possible ou non selon les protocoles. Votre projet de naissance sera ajouté à votre dossier afin que l’équipe médicale présente le jour de votre accouchement (ou qui vous suit si vous être en clinique ou en filière physiologique) puisse en prendre connaissance.

Cet échange avec l’équipe doit rester ouvert car malgré la rédaction du projet de naissance, chaque accouchement est unique et imprévisible, tout ne se passe pas toujours exactement comme vous l’aviez prévu et imaginé.

Ce ne sont pas des exigences listées mais des souhaits qui s’accordent avec votre vision de l’accouchement et surtout réalisables : lumière tamisée, musique d’ambiance ou au contraire calme total, choix de la pose de la péridurale, position d’accouchement…

Je vous partage mon projet de naissance. Je l’ai rédigé de manière à être actrice de mon accouchement et avoir les idées claires sur ce que je souhaitais, que tout soit mis en œuvre pour que mon accouchement soit le plus naturel possible. Il a été validé par la filière physiologique de l’hôpital où j’ai accouché.

"Mesdames et Messieurs de l'équipe médicale, j'aimerais vous présenter notre projet de naissance qui est axé sur le souhait de pouvoir donner la vie de la manière la plus physiologique et naturelle possible, avec le moins de médicalisation possible au niveau physique. Mon mari et moi-même apprécierons énormément votre soutien psychologique dans cette aventure. Nous ne voulons bien sur pas imposer nos choix et restons ouverts au dialogue.

Le travail

Je ne souhaite pas avoir recourt à la péridurale et qu’une présence bienveillante m’aide à ne plus douter de moi dans les moments les plus intenses.


Je désire pouvoir me déplacer librement pendant le travail, avoir accès aux alternatives proposées afin de palier à la douleur ainsi qu’à la salle physiologique si elle est disponible.


J’aimerais que le monitoring soit posé de façon intermittente et vivre mon accouchement avec le moins de touchers vaginaux possible.


L’accouchement

Je désire accoucher dans une position physiologique (à quatre pattes, allongée sur le côté), être dirigée dans ma respiration et mes poussées et éviter dans la mesure du possible toute intervention médicalisée (forceps, épisiotomie, ventouse…).


J'aimerais qu'on me propose de toucher la tête de mon bébé afin que je me rende compte de l'avancement de sa sortie et pouvoir l’accueillir moi-même pour le déposer sur mon ventre.


Je souhaiterais retarder le clampage du cordon ombilicale au delà de 30 minutes et pouvoir faire du peau à peau pendant ce temps.


Je souhaiterais laisser le vernix être absorbé naturellement en retardant le bain, ainsi, que l’on veille à ne pas trop l’essuyer lors des premiers soins.


J'aimerais être présente ou mon mari pour tous les actes qui pourront être pratiqués sur notre bébé et qu’ils nous soient expliqués clairement.

En cas de césarienne, j’aimerais :

- que mon mari soit présent, qu'il soit en peau à peau avec le bébé dès que possible durant le temps de mon absence.

- être consciente si possible grâce à une anesthésie locale (exemple rachianesthésie).

- pouvoir attraper mon bébé si celui-ci va bien.

L'allaitement

J'aimerais allaiter, être soutenue dans ce choix et qu'aucun complément ne soit donné à mon bébé.


J’aimerais essayer la première tétée dans l’heure qui suit l’accouchement.

Le papa

Je souhaite être accompagnée de mon mari pendant toute la durée du travail et de l'accouchement.


Il aimerait couper le cordon ombilical.

Nous avons, plus que quiconque, conscience des complications qui peuvent avoir lieu et savons qu’à tout moment notre projet peut-être remis en cause pour le bien de notre bébé, nous le comprenons très bien et faisons notre maximum pour nous y préparer tout en sachant que certaines parties de ce projet seront quand même applicables. Nous avons pleinement confiance en vous tous et nul doute que le jour J nous nous en remettrons complètement à vous."

J’ai réuni l’essentiel de ce que je souhaitais pour mon accouchement. Ce qui concerne les suites de couche (le séjour en maternité après l’accouchement) n’entre pas dans le cadre du projet de naissance car il porte uniquement sur votre accouchement (inutile de mentionner le jour du bain, la sortie précoce de la maternité…).

Dans l’ensemble, l’équipe médicale a été très attentive à mon projet et a essayé de s’en rapprocher au maximum même si tout n’a pas été respecté, en partie par moi-même. C’était un premier accouchement et même si j’ai essayé de m’y préparer au mieux, je n’ai pas pu tout contrôler et le travail ne s’est pas déroulé exactement comme je l’imaginais notamment pour la gestion de la douleur. C’était un très bel accouchement, un moment unique que je n’oublierai jamais. D'ailleurs, vous pouvez consulter mon récit d'accouchement juste ici.


Et vous, aviez-vous préparé un projet de naissance ? Qu’aviez-vous mentionné ? A-t-il été respecté ?

Partagez votre expérience !

0 commentaire

Copyright © 2020 - Firdawsnour - Tous droits réservés